Festival de Fado, Carminho le 6 avril 2019

Paris et le Fado, c’est une grande histoire d’amour. En effet, Paris est la seule capitale d’un pays non lusophone dans lequel le fado ait rencontré un succès véritable et durable. Grâce à l’immigration portugaise des années 60 mais également à l’arrivée d’Amália Rodrigues en 1956, date de son premier concert à l’Olympia.

60 ans plus tard, Paris est une ville où le fado vit, passionne et se crée. À travers des artistes parisiens lusophones ou non, des initiatives du tissu associatif, des « maisons de fado » franciliennes et des spectacles où l’on peut voir les étoiles actuelles du fado.

Un Festival de Fado pour Paris cela semble donc une évidence car plus qu’une musique le Fado est un Art reconnu par l’Unesco comme Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s