TRACE│UNE EXPOSITION RÉTROSPECTIVE DE VHILS

Photo crédit ©ParisLatinaNews

Le centre d’art urbain Fluctuart accueille l’exposition « TRACE » d’Alexandre Farto alias Vhils en collaboration avec la galerie Danysz. Vhils est un artiste majeur issu de l’art urbain.

Cette rétrospective retrace l’ensemble de son parcours à travers des œuvres anciennes et inédites, mettant à l’honneur les différentes expérimentations de son processus créatif. L’artiste portugais Vhils est connu à travers le monde pour son langage artistique unique basé sur des techniques de gravure variées qu’il applique à une multitude de supports. Célébré pour ses portraits taillés au marteau piqueur sur les murs de nos villes, Vhils est aussi l’auteur d’un vaste corpus de travaux dont une grande variété est ici présentée. Le métal, le bois, le polystyrène ou les affiches de publicité lui offrent un champ d’expérimentation sans limites. Découpant au cutter des affiches publicitaires superposées ou éraflant au burin la « croûte » de portes en bois, Vhils crée des œuvres fascinantes d’où surgissent des silhouettes urbaines et des visages. Autant de formes et d’œuvres qui disent tous les liens évidents et subtils qui régissent les rapports d’une ville avec ses habitants et la nécessité de préserver notre part d’humanité au milieu d’une agitation urbaine parfois chaotique et furieuse.

L’exposition

Enraciné dans un récit humaniste, « TRACE » est une exposition exceptionnelle qui rassemble un assortiment d’œuvres éclectiques et les présente les unes à côté des autres dans un seul espace, cherchant ainsi à établir un dialogue visuel et à mettre en lumière leurs points de connexion. Comme un ensemble d’artefacts d’aujourd’hui révélés par la main soustractrice de l’artiste, elles renvoient à l’héritage tactile et à la mémoire humaine de divers endroits dans lesquels Vhils a travaillé. Exécuté de façon expressive dans une grande variété de supports – de l’affiche publicitaire découpée et déchirée à la feuille de métal gravée à l’acide, du mur sculpté en bas-relief à la porte en bois gravée à la main, en passant par la composition sculptée à la main sur une plaque de plâtre –, cet acte de révélation et de réhabilitation met l’accent sur la nature délicate et la charge poétique de l’essence qu’elles portent en elles.

Exposition visible du 22 juin au 03 octobre 2021 sur Fluctuart. 

Plus d’informations ici.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Sofia dit :

    Merci Paris Latina,
    Je découvre l’expo grâce à vous !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s